Découverte de la soumission (fin)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Découverte de la soumission (fin)Je suis dans un état second. L’orgasme a été si puissant qu’il m’a fait perdre connaissance. Le temps semble s’être arrêté, le plaisir m’a submergé comme un ras de marée. il m’a emporté violemment, encore une fois j’ai atteint cet état si troublant, ce “sous-espace” comme l’appelle Madame PATRICIA. Je me suis abandonné totalement, sans pudeur ni honte devant toutes ses Femmes. j’ai de nouveau joui sans que ma queue soit stimulée. Mon cul est encore tout ouvert, mes fesses, mes cuisses irradient une chaleur troublante dans tout mon corps. Je suis encore au septième ciel quand STÉPHANIE me couvre de la splendide cape. Je me sens instantanément protégé, réconforté, rassuré. Elle me connaît vraiment bien. Chaque fois que j’atteins ce niveau de jouissance, je me retrouve après, dans un état très particulier. Je me sent alors extrêmement fragile , d’une sensibilité à fleurs de peaux. Le fait d’avoir été totalement mis à nu, offert, utilisé, ouvert, fouillé, rempli, m’a épuisé. Je ressens une grande fatigue physique. Peu à peu je reprends conscience de la réalité qui m’entoure. Des images, de moi sont toujours projetées sur le mur, accompagnés de musique classique. STÉPHANIE et CORINE m’aident pour descendre de l’estrade, elles me propose un verre de jus d’orange, et des ” vitamines “, ça va me faire du bien un peu de sucre disent-elles. Je fais quelques pas soutenu par mon Épouse, qui, sans prévenir, me laisse seul. Je suis nu sous ma cape au milieu d’une quinzaine de femmes, toutes vêtues de magnifiques tenues. Je n’ai jamais été attiré par les vêtements en cuir, ou en latex. C’est pour moi un “folklore” de la Domination, mais la, je dois reconnaître que certaines femmes sont vraiment très très belles, très excitantes.En fait, Elles sont toutes, absolument fabuleuses et fascinantes.Je suis entouré de cuissardes, de chaussures à talon, de bottes, de corsets, de robes, de jupes, de combinaisons moulantes, le tout en cuir, en latex, en dentelle,.. Certaines tenues épousent parfaitement leur corps de déesses, on dirait une double peau.Elles dégagent toutes une grande puissance. Une aura d’autorité émane de chaqu’une d’Elles. Un rêve pour tout fétichiste. Être entouré de cuir, de latex. Pour moi, j’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. J’aime vraiment les Femmes.Mon plus grand plaisir est de les voir heureuses, d’être un peu à l’origine de leur bonheur. Si j’écoutais mes désirs, je me prosternerais devant chacune. Je suis dans mes pensées fasciné par toutes les beautés qui m’entourent, quand Maîtresse S m’interpelle. _juju, comment vas tu ? _Bonjour Maîtresse S, je vais très très bien merci, je suis encore sur mon nuage, excusez moi. _Tu es tout excusé. _Je suis très surpris de voir toutes ces Femmes connues et inconnues.Je suis ravi, très content, enchanté de vous revoir. Comment allez-vous ?_Mon petit juju, je vais très bien merci, je suis moi aussi enchanté de te revoir, ton spectacle anadolu yakası escort était tout à fait exceptionnel, très rafraîchissant. _Merci Maîtresse S. Quand je regarde autour de moi, je me revoit chez vous, la grande différence c’est que vos créations sont vivantes. _Tu as l’oeil juju, mais cela est sans importance. J’ai vu Stéphanie dernièrement nous avons longuement parlé. Vous êtes un couple charmant.De plus j’ai des nouvelles de ton dressage très régulièrement.PATRICIA me tient au courant de ton évolution pas à pas. _Merci Maîtresse S, je suis très honoré de votre préoccupation. Je suis assez intimidé, tout ça c’est vraiment nouveau pour moi, même si je prends beaucoup de plaisir. Il y a juste quelques mois, je n’imaginais pas que tout cela puisse exister.Je n’aurais jamais pensé être qui je suis aujourd’hui. Je vous remercie sincèrement, vous m’avez beaucoup aidé dans mon évolution. _Et tu n’es pas au bout de tes surprises. Tu as encore beaucoup de choses à découvrir.PATRICIA m’a expliqué que tu as des prédispositions exceptionnelles, elle t’apprécie beaucoup. _Je vous remercie Maîtresse S, je suis juste moi, j’essaie d’être parfait pour ma Maîtresse, de plus satisfaire toutes mes merveilleuses collègues du mieux possible n’est pas un effort, au contraire ce n’est que du bonheur. PATRICIA est absolument parfaite, c’est elle qui me permet de comprendre les demandes, les désirs de toutes les Femmes qui m’entourent. Elle m’aide à m’améliorer, je m’épanoui, je me réalise enfin grâce à ces précieux conseils. _Je comprends mieux, pourquoi PATRICIA t’apprécie beaucoup. Mon petit juju, je te souhaite une bonne soirée, nous allons nous revoir très bientôt. Je dois vous laisser. _Maîtresse S, je vous souhaite une très bonne soirée. Attendez, excusez-moi, mais j’ai oublié de vous remercier pour la cape, elle est splendide, je n’ai jamais rien porté d’aussi extraordinaire. Je vous remercie sincèrement. Merci beaucoup. _Tout le plaisir est pour moi, d’ailleurs elle te va très bien. _Au revoir Maîtresse S, au revoir Madame ANNA. Naturellement j’ai continué mes remerciements à genoux en déposant un baiser sur leurs pieds, à chacune. _À très bientôt juju…Je suis encore à quatre pattes. _Voilà la position qui te va le mieux. Lèche mes bottes !Je n’ai pas besoin de lever la tête, je reconnais la voix de CÉLINE. _Avec plaisir Madame CÉLINE. _C’est trop génial, il fait tout ce que tu veux ? _Il obéit sans aucune hésitation._Il est super appliqué. _On dirait qu’il aime vraiment ça ?_Il est toujours comme ça à l’entrepôt ?_Non, d’habitude il est nu. D’ailleurs c’est vrai que je le préfère à poils. _Enlève cette cape juju, tu dois être toujours nu ici c’est la règle. Continue de bien lécher, oui, passe ta langue partout, remonte plus haut, sur ma cuisse, c’est bien. Maintenant, en bas, le talon. _C’est incroyable, la vidéo que tu nous a montré était déjà excitante ataşehir escort mais de le voir en vrai, dépasse tout ce que je pensais. _Si vous saviez les filles comme c’est bon d’avoir autant de pouvoirs sur un mâle. Venir travailler est devenu tellement excitant, vous n’avez pas idée.D’ailleurs je vais avoir moi aussi, mon propre esclave. PATRICIA s’occupe de m’en trouver un déjà dressé. _Comment ça ?_Je n’ai pas envie de perdre mon temps, c’est beaucoup de travail et de responsabilités. Bon ça suffit, arrête de me lécher les pieds, regarde ce que t’apporte LAETITIA.Une assiette est déposée devant moi, je reconnais tout de suite la coupelle qui a recueilli mon sperme.Sans lever la tête, je peux voir que plusieurs Femmes se sont rapprochées, une dizaine de jambes m’entourent. Sans aucune hésitation, je sors la langue, je lèche, nettoie toute l’assiette. Je ne ressens aucune honte, bien au contraire, je suis fier de faire tout ce qu’elles me demande. Je m’applique du mieux possible,il ne reste plus une goutte, je souhaite vraiment plaire à toutes mes collègues, encore plus devant toutes ces Femmes. Je rectifie ma position, j’écarte un peu plus mes jambes, je tends mon cul au maximum, mes mains sont posés à plat de chaque côté de l’assiette. Mon cul est encore tout ouvert, je le sens palpiter, l’air me chatouille l’intérieur. Mon égo n’existe plus, ma fierté de mâle passe désormais par une obéissance absolue à toutes les femmes. Je veux être parfait. Pour couronner le tout, ma queue se met à grandir, à durcir. Ça tombe bien, je veux qu’elles voient, qu’elles comprennent à quel point cette situation me plaît et m’excite. _Mais regardez sa bite, il bande en plus. Je ne sais pas qui a fait cette remarque, mais je reconnais la voix de PATRICIA qui commente. _Vous avez devant vous un vrai mâle soumis. Son plaisir, ces désirs sont d’être dominé, humilié, asservi, d’obéir à tous nos désirs. Il nous vénère réellement, nous sommes toutes des Reines, des Déesses pour lui.Il a enfin trouvé sa place, son plus grand désir est de nous obéir et nous satisfaire, n’est-ce pas juju ?_Oh oui Madame PATRICIA, merci beaucoup de me permettre de vous satisfaire, je suis vraiment très heureux de vous servir. C’est un honneur d’être à votre disposition. Merci _juju je suis ravie de te voir si heureux et épanoui. As-tu repris des forces ?_Oui Madame PATRICIA. _Bien, très bien, nous allons pouvoir passer à la suite. Redresse toi. _Regardez sa bite, on dirait que tout ce qui vient d’être dit l’excite. _Oui, c’est vraiment fou, il bande._Et avec ce qu’on lui a donné, il va resté dur pendant un long moment. _Lève la tête juju. Lentement, je lève les yeux, je suis toujours à genoux.Devant moi, m’apparaît comme dans un rêve, toutes mes collègues. Elles sont absolument fabuleuses, mais surtout, mon Épouse, ma Maîtresse, ma Reine, ma Déesse est là, au centre. Elle me sourie. C’est vraiment la plus belle de toutes ümraniye escort les Femme, je l’aime. Ma vie lui appartient, Elle peut tout me demander. _Mon juju d’amour, je suis très fière de toi, tu as été parfait jusqu’à présent, tu as tout supporté avec beaucoup de courage.les traces sur tes fesses, ton trou du cul qui est encore tout ouvert, le plaisir que tu as pris devant nous toutes, marque à tout jamais ton nouveau statut.Pour toutes les femmes de l’entreprise tu es devenu leur esclave, mais, ta queue m’appartient. Pour leur montrer à quel point tu m’aime et tu m’es dévoué tu vas devoir subir une dernière épreuve. Remonte sur l’estrade, installe toi sur le fauteuil. Je découvre alors sur l’estrade une sorte de siège de gynécologue. C’est curieux je n’ai même pas vu qu’on avait changé le mobilier. Je m’installe, cale mes pieds sur les étrillés.Je suis totalement ouvert, écarté, le sexe et le cul offert à la vue de toutes. Une caméra est posée sur un trépied à côté, MARION, en tient une autre. _Es tu prêt ?_Oui Maîtresse STÉPHANIE. _c’est parfait alors, tu peux y aller MÉLANIE. Ne me déçoit pas juju, c’est ta dernière épreuve de la soirée. Soit courageux juju je t’aime. Une femme que je ne connais pas, s’approche de moi.Elle tient une petite mallette qu’elle ouvre devant moi sans que je puisse voir le contenu.Elle enfile des gants stériles, sort des compresses qu’elle imbibe d’un liquide, et sans avertissement, s’empare de ma queue. Elle me frotte tout le sexe y compris les couilles et le cul. Un silence de cathédrale me fait prendre conscience de la solennité de cet instant. Toutes les femmes se sont rapprochées. Elles regardent souvent derrière moi, j’imagine les images en direct et en gros plan. Mon épouse ne m’a pas quitté des yeux.Je sens que l’on frotte mon gland, que mon méat est ouvert, on rentre même quelque chose à l’intérieur. Je ne quitte pas les yeux de ma Maîtresse, j’y vois une sorte d’inquiétude, d’appréhension. Curieusement, je suis conscient que l’on manipule mon sexe, toujours en erection, mais je ne le sens plus. Soudain, un pincement appuyé sur le gland me fait frissonner, puis plus rien, quelques secondes après la même sensation de pincement au niveau du scrotum. Maîtresse STÉPHANIE à même grimacé avant qu’un sourire éblouissant éclaire son visage. Son regard est maintenant sur mon sexe. C’est accompagné d’un tonnerre d’applaudissements que je baisse la tête. Mon gland à été percé, un grand anneau traverse le dessous du gland pour ressortir dans le méat. Je n’ai pratiquement pas ressenti de douleur, juste un picotement. je suis toujours en érection. La situation semble irréelle, on m’a percé le sexe. J’ai un ” Prince Albert ” l’anneau me paraît immense, il brille, on dirait de l’argent. _Tu as été parfait mon juju, très courageux. Je relève la tête, je pleure, je ne contrôle rien, des larmes coulent sur mon visage, des larmes de joie. L’émotion me submerge. Comme dans un rêve STÉPHANIE s’est approchée de moi elle aussi pleure . Je me lève du fauteuil pour aller à sa rencontre. Je me baisse pour me mettre à genoux, elle retient mon geste. Elle m’attire contre son corps, m’enlace tendrement.Nous échangeons alors un baiser toride. _je t’aime mon JUJU d’amour. _Moi aussi je vous aime Maîtresse STÉPHANIE. Fin.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir